Avertir le modérateur

KERVIEL, KERVIEL, PAUVRE KERVIEL...

Lorsque nous avons su tes mésaventures, nous nous sommes indignés contre la lâcheté de la Société Générale – quel nom Orwellien quand on y pense ! –qui faisait peser sur toi ses propres responsabilités. Avec un Directeur nommé Bouton qui avait d’ailleurs prestement appuyé sur celui d’ouverture du parapluie et qui suintait la peur, on a pensé que tout se liguait contre toi, pauvre victime, presque innocente au fond.

 

De plus tu es Breton et nous avons toujours eu, comme la plupart des Français, une tendresse particulière pour cette race originale et énergique, insolite et obstinée, ouverte et honnête ; précisément.

 

Ne revenons pas sur la suite. Il suffit de dire que le choix de ton avocat nous a surpris car il est visiblement du genre à mener des combats pour lui-même plus que pour ses clients. Mais, bon, c’est bien courant dans ce métier et on vu pire avec Collard ou Vergès. Et quelques années après la petite Banon n’a pas fait mieux que toi et beaucoup moins bien que Nafissatou. Nous nous disions quand même que tu manquais singulièrement de clairvoyance : gênant dans ta profession... Avec cette aide nous savions dès le début que tu perdrais ton procès, ce qui n’a pas manqué.

 

Donc toujours grande pitié qui tournait à la révolte au su des sommes réclamées par ton employeur et accordées en première instance. Et puis ta seule action intelligente depuis le drame, cette visite à Sa Sainteté le Pape, le miracle financier qui s’en est suivi – un miracle de cinq milliards d’euros, quand même ! - ta marche, ta valse hésitation à Menton qui nous laissait une impression de malaise (pourquoi ne pas rester en Italie ? C’est chouette l’Italie, le vin blanc pétillant ne fait jamais mal et les filles semblent souvent prêtes à faire du bien), l’incarcération qui s’en est logiquement suivie et enfin ta libération que tu as mis brillamment mise à profit pour...

Pour aller à l'Eglise remercier Dieu du miracle des cinq milliards ?

Pour passer quelque temps dans ta famille ?

Pour aller soutenir Bruno Boulefkhad qui - chaleur extrême ou froid de loup - a protesté depuis si longtemps devant ta banque préférée ?


 

KERVIEL-MELENCHON.jpg

parismatch.com

 

Mais non, mais non, pas du tout, du tout... seulement pour aller te faire embrasser en public par Mélanchon !

Alors là, bravo ! Un grand bravo ! Notre intérêt pour toi s’en est allé d’un coup. Car si on reconnait à cet homme de grandes qualités d’acteur semi comique on lui accorde encore moins de confiance qu’à ton avocat. Un type qui n’a jamais rien produit avec ses dix doigts. Et a toujours vécu de l’argent des contribuables. Et donne sans cesse des leçons à tout le monde !  S’acoquiner avec lui démontre que l’on est soi-même heureux avec les coquins. Et très bête aussi, parce que pour ne pas comprendre ce que t’as dit le Pape et surtout ce qu’il a fait pour toi, c’est être vraiment bouché.

 

A ce moment là, Kerviel, on comprend qu’au fond tu mérites ton sort. Vis ta vie maintenant avec les amis que tu as choisis ! Tu ne nous intéresses plus car tu te mets toujours en de mauvaises mains. Ils veulent se servir de toi et tu es déjà moins libre qu’il y a un mois : tu ne changeras donc jamais ?

 

Kerviel, Kerviel, pauvre Kerviel, on dit pourtant par chez toi que les saouls dessoûleront mais que les fous ne défolleront pas.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu