Avertir le modérateur

chien

  • Le chien de ma cousine (1/2).

    Le chien de ma cousine : première partie. La deuxième partie samedi prochain.
     
     
    d80f06c644de82b9c472b29db829f839.jpg
     
     


    C’est un cavalier King Charles blanc et roux, au poil soyeux qui vous regarde en penchant la tête sur le côté et en remuant doucement une queue qui prend pour l’occasion une position parfaitement horizontale alors qu’elle est plutôt basse d’habitude.
    Animal très paisible qui recherche les coussins mais dédaigne les lits -c’est un peu haut- il a une caractéristique très particulière que je ne peux encore dévoiler, mais…attendez la suite.

    Ce joli animal est un chien ordinaire, c’est-à-dire que ses centres d’intérêt sont strictement limités au nombre de deux. Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : il a comme beaucoup de chiens très bon cœur et sa vie c’est son foyer c’est-à-dire ma cousine, son mari, ses trois filles et le chat qu’il aime tendrement. À me relire c’est plutôt ma cousine, son mari, ses trois filles qu’il aime tendrement et le chat.


    C’est donc bien un chien ordinaire dont les deux centres d’intérêt sont - nos lecteurs heureux propriétaires le savent- la nourriture et le bout de son zizi, seule partie de lui-même qu’il entretient toutes les heures à grands coups de langue, négligeant complètement le reste qui est l’affaire des trois filles, une qui lave, une qui démêle, une qui sèche -pas terrible le séchoir- et trois qui coiffent - c’est horrible ce souci de l'esthétique qu'ont les filles ! Je suis très beau avec mes poils sales et emmêlés !
    Cet entretien exclusif et permanent de son zizi est pourtant sans objet ce qui confirme que le temps consacré par les créatures de Dieu à se préparer à des choses improbables est bien plus important que celui qu’elles accordent à celles qui se produisent souvent et régulièrement.


    Oui ce léchage permanent est sans objet car les chiennes, éventuelles sujettes de son désir, sont étroitement surveillées par des maîtresses de 40 à 60 ans, minces -blondes ou devenues telles- barbourisées et hermésisées, connes à mourir et sans sourire.

    Notre quartier recèle un nombre incalculable de ces mégères de bon ton qui ont généralement épousé des officiers de marine, des hauts fonctionnaires ou quelques rares industriels.
    C’est un bien curieux phénomène que l’on n’observe même pas dans le XVI° à Paris, qui est beaucoup plus mélangé.

    Ici -chut !-il n'y a pas d'étrangers... 

    Inutile de vous dire qu’elles surveillent les arrières de leur canichette préférée avec l’attention qu’un guérillero des FARC qui va faire ses courses à l’hyper de Bogota porte à ne pas être suivi en revenant au camp avec sa Playstation. Le chien de ma cousine n'a donc aucune chance d'utiliser un jour cette partie de son anatomie qu'il soigne tant.

    Mais ce chien ordinaire a quelque chose d’extraordinaire. Oh, je vous vois venir : intelligence, affection etc. Pas du tout.
    C’est pourtant ce que l’on pourrait imaginer car tous les maîtres vous le diront, leur chien est exceptionnel.

    Par exemple, moi qui vous parle (le cousin de ma cousine) j’ai eu deux chiens à 18 ans d’intervalle. Le premier, un berger Allemand, était normalement intelligent -sans plus- mais était abominablement télépathe. Il savait nettement ce que je pensais et, chose curieuse, étendait ce pouvoir à ceux qui étaient proches de moi : il lisait dans leurs pensées, sans les regarder alors que l'on aurait cru qu'il dormait. C’est extrêmement troublant mais, je vous l’assure, cela facilite la vie, surtout si l’on n’est pas bavard. Finis les « viens ici, assis, on y va, attends- moi… ». Par contre on est obligé de se surveiller en permanence. Je me souviens du jour où passant à côté d’une boucherie en me demandant où ils jetaient la viande j’ai vu une poubelle qui me parut convenir à cet usage. Un dixième de seconde après la poubelle était renversée et il courait tenant dans sa gueule un intestin qui se déroulait avec grâce derrière lui.

    Le deuxième, un Yorkshire terrier était -peut-être du fait des ses origines Anglaises- un chien déducteur. C’est-à-dire qu’il bâtissait des raisonnements. Lorsque le soir de son arrivée à la maison (il n’avait pas trois mois) il est venu dans le salon avec sa petite tasse d’eau vide entre les dents nous avons été surpris. Autant que le jour où à la campagne après avoir vainement chassé des taupes dans un champ, il s’est assis, a considéré les mottes levées par elles, a suivi des yeux la courbe qu'elles dessinaient et est allé creuser un peu après la dernière pour aboutir à ses fins.

    Mais tout cela nous éloigne du chien de ma cousine et de ce qu’il a de si particulier, extraordinaire même… et surtout, hélas, fort embarrassant !
    Je vous le dirai dans quelques jours car ma note est un peu longue. À bientôt !

     

    La semaine prochaine : un chien très spécial 

  • Salut, l'ami



    Salut, petit bonhomme.


    Tu ne viens plus me voir quand je déjeune, récupérer une miette.
    Tu n’es plus non plus dans l’escalier pour m’accueillir en te couchant à mes pieds.

    Tu étais si intelligent, sensible et instinctif. Joueur et bagarreur.
    Sale Anglais, c’est en jouant que tu es mort car les chats étaient des copains pour toi et celui après lequel tu courais ce soir là viens encore me voir aujourd'hui pour me dire : "où est-il ?"

    Je n’ai pas envie de parler de ta fin. Quand la voiture t’a heurté j’ai cru que ce n’était pas grave, comme d’habitude, mais même moi je n’ai pas senti ma main qui saignait.

    En courant vers la maison, je sentais ton corps relâché dans mes bras et je croyais que c’était de confiance, mais tu mourais doucement.

    Posé sur le carrelage, ta petite langue rose pâle pointant entre tes dents, c’était déjà fini mais je voulais appeler le vétérinaire alors que vous saviez tous que cela ne servait plus à rien.

    Je n’ai pas eu beaucoup d’amis. Trois je crois, et toi. Quatre donc.

    Salut, l’ami.

     

    62276084163ab410891b2b526d14fc26.jpg

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu